Terrine du Randonneur Bio aux trompettes de la mort - 180g

Terrine du Randonneur Bio aux trompettes de la mort - 180g

Prix normal
€5,50
Prix normal
Prix réduit
€5,50
Prix unitaire
par 
Disponibilité
Bientôt disponible
Taxes incluses.

Ingrédients: *Viande et foie de porc 64%, *gras de porc 11%, *Lait, *couenne de porc, *foie de volaille, *oeufs, *trompettes de la mort hydratées 6%, *Echalote, Sel de Camargue, *Persil, *Ail, * Poivre, *Muscade, *laurier

* issus de l'agriculture biologique

Origine : France

Allergènes : Atelier utilisant de la farine de blé et des fruits à coques

Informations nutritionnelles Pour 100 g
Énergie 996 kj / 238 kcal
Matières grasses / Lipides 19 g
dont Acides gras saturés 6,9 g
Glucides 2,1 g
dont Sucres 0,5 g
Protéines 16 g
Sel 0,96 g
Sodium 0,384 g

 

Quelques mot sur l'entreprise:
La maison Rostain, une Charcuterie familiale dans les Hautes Alpes depuis 1967
et en bio depuis les années 70.
Un process de fabrication exclusif pour une charcuterie sans additifs chimiques:
Chez ROSTAIN, une charcuterie bio doit être la plus saine possible et sans additifs. Or, contrairement aux idées reçues, le cahier des charges bio autorise l’utilisation de certains d’entre eux.
Après 50 ans de travail sans relâche, la Maison ROSTAIN a réussi à faire évoluer toute sa gamme de charcuterie bio, sans additifs chimiques, tout en préservant la qualité sanitaire et organoleptique des produits.
Le procédé, tout à fait unique de conservation sans nitrite ajouté, est assurée par un processus naturel.

L'entreprise choisit avec soin de la viande de porc Bio exclusivement d’origine française en privilégiant toujours un approvisionnement direct auprès des éleveurs.
Pour soutenir la filière Bio et assurer la qualité de ses approvisionnements, la maison Rostain a d’ailleurs mis en place des relations de partenariat avec plusieurs éleveurs locaux, leur garantissant, pour une question respect du travail et de revenu économique, des contrats de vente de bêtes entières.

Les porcs sont nés et élevés en France. Leur sélection et leurs conditions de vie sont optimisées pour réduire leur exposition aux maladies et au stress. Les races sont robustes et les règles d’hygiène poussées jusqu’aux contrôles de température, de qualité de l’air et de l’eau. En cas de maladies, les éleveurs font appel à des alternatives de traitements comme la phytothérapie ou à l’homéopathie. L’alimentation par céréales bio exclut bien entendu tout OGM.